La magie de l’administration

Dans cet article, je vais vous parler des miracles que peut faire l’administration. Tout d’abord un petit cours sur les lois qui régissent la charge et surcharge des poids lourds en France. C’est un peu chiant mais c’est pour mieux comprendre.

  • PV (Poids à Vide) : c’est le poids que représente le véhicule sans rien (marchandise, chauffeur, gasoil, etc…).
  • CU (Charge Utile) : C’est le poids de la charge que peut recevoir un véhicule. Pour obtenir la CU, on fait PTAC – PV.
  • PTAC (Poids Total Autorisé à Charge) : C’est le poids maximal admis par un véhicule. Celui-ci comprend le poids à vide (PV) + la marchandise + le chauffeur, etc…
  • PTRA (Poids Total Roulant Autorisé) : Principalement pour les véhicules tracteurs. Il est définit soit par le nombre d’essieux, soit par le calcul (PTACt + PTACs) – (PVt + PVs). (s pour semi et t pour tracteur)

Prenons un exemple, ce sera plus clair. Le tracteur a un PV de 6 tonnes et la semi-remorque de 10 tonnes. L’ensemble a 5 essieux. Le PTAC du tracteur est de 6 tonnes (on pas se casser la tête avec le chauffeur et le GO) et la remorque un PTAC de 34 tonnes.
On aura donc le calcul suivant :

  • CU = (PTACt + PTACs) – (PVt + PVs)
  • CU = (6 + 34) – (6 + 10)
  • CU = 40 – 16
  • CU = 24 tonnes

Le poids lourd pourra transporter 24 tonnes de marchandise. Il faut aussi savoir que 5 essieux peuvent transporter 40 tonnes et 4 essieux 38 tonnes. Dans le cas présent, c’est pareil pour un 5 essieux. Pour un 4 essieux on aurait pris le calcul. En cas de différence on prendra la valeur la plus petite.

Voilà pour ce qui est de la théorie. Pas que de la théorie puisque il faut y faire attention à chaque chargement par ce que la surcharge coûte cher.

[wpspoiler name= »Info sur l’amende pour surcharge »]Pour chaque dépassement de 0,5 t au-delà du poids autorisé, l’entreprise devra s’acquitter d’amendes cumulatives de quatrième classe (90 euros pour l’amende minorée, 135 euros pour l’amende simple et 375 euros pour l’amende majorée) pour chaque tranche de dépassement de 0,5 t du PTAC ou PTRA ou de dépassement de 0,3 t pour la charge à l’essieu. Un dépassement de plus de 5 % entraîne en outre une immobilisation du véhicule.[/wpspoiler]

Depuis 2012, le PTRA a été revu à la hausse. Même si la majeure partie des tracteurs étaient prévus pour tirer 44t (pour les transports spécifiques), il a fallu remettre à jour les données des semi-remorques. De base, elles admettaient jusqu’à 34 tonnes. La nouvelle loi les autorise à 38 tonnes. Donc aujourd’hui, un ensemble peut rouler à 44 tonnes sans se faire verbaliser. A conditions bien sûr de posséder 5 essieux et/ou un PTRA de 44 tonnes.

Par rapport à l’ancienne loi, le gain à donc été de 4 tonnes avec le même matériel. Seul un passage aux mines ($$), une modification de la carte grise donc nouvelle ($$) et des plaques de tares et d’immatriculation ($$) ont suffit alors qu’auparavant, la surcharge au delà de 40 tonnes était sanctionnée. Alors moi je dis : « L’administration c’est beau et c’est magique car juste avec une modification de papiers, le matériel est capable de supporter 4 tonnes supplémentaires. » :bravo:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

thirty nine − thirty eight =